14 partages Azealia Banks violée : La rappeuse raconte le drame, en larmes

L'highlighter est la tendance maquillage qui buzze depuis près d'un an. Mais comment le choisir pour qu'il fasse le plus son effet sur notre beauty look du printemps ? Voici les cinq produits make-up qui feront la différence grâce leur intensité et leur pigmentation. C'est le moment de briller de mille feux !

Depuis les révélations sur Harvey Weinstein, plusieurs célébrités ont révélé avoir été victimes de harcèlement et/ou d'agression sexuelle. Azealia Banks rejoint cette longue liste. En larmes et la voix tremblante, la rappeuse s'est confiée ses abonnés Instagram, racontant un viol qu'elle a récemment subi...

Samedi soir (14 avril), une Azealia Banks en sanglots s'est présentée ses plus de 500 000 followers. L'auteur et interprète de 212 a publié sur Instagram une story de plusieurs vidéos. Elle y affirme avoir été victime d'un viol et exprime sa culpabilité.

"Je viens secrètement de me faire violer. Je me sens sale", écrit la rappeuse avant de commencer son récit. Elle poursuit, en larmes : "Je me sens si sale et si idiote... On passait simplement un moment ensemble, puis une chose en entraînant une autre... Les hommes peuvent simplement s'en prendre vous, vous harceler, vous forcer dire oui... au point de vous donner le sentiment d'avoir consenti alors que ce n'était pas le cas, alors que vous ne vouliez rien faire, et maintenant vous voil, impuissante..."

Azealia Banks, qui a révélé avoir fait une fausse couche fin 2016, n'apparaît dans pas cette série de clips filmés dans le noir. Seule sa voix tremblante est audible.

L'artiste de 26 ans a également indiqué avoir été droguée son insu. Une personne aurait glissé un un sédatif dans une de ses boissons ("C'est quoi, un roofie ? Je n'ai jamais ressenti ce genre d'intoxication de ma vie. Je me suis réveillée avec des fourmis dans la gorge", confie Azealia sur Instagram).

Toujours sur Instagram, Azealia a rassuré ses admirateurs inquiets en les informant qu'elle se produirait dimanche...

Dites-nous ce que vous pensez de cet article ?

Nous vous recommandons