Emmanuel Macron : ce "sujet sensible" qui l'a rendu "grognon"

News - Le 2020-09-21  -  Voir source de l'article

Emmanuel Macron est sous tension... Jeudi 17 septembre 2020, c'est entouré d'une dizaine de ministres chargés du suivi des préparatifs du projet de loi sur le séparatisme en amont de sa prise de parole sur le sujet qu'il a décidé de reporter son déplacement Lunel, dans l'Hérault. Texte pas assez abouti, manque d'implication pour certains, crainte de voir des articles retoqués par le Conseil constitutionnel... Le président de la République a estimé qu'il n'était pas prudent d'évoquer ce sujet maintenant. Un participant a rapporté au Parisien : "Il était grognon", avant d'évoquer une "petite paranoïa qui hante l'Elysée."

Inquiet, le président de la République a donc préféré reculer pour mieux avancer. Lors de cette réunion, il a en effet confié : "Si on n'est pas béton cette fois-ci, tout le monde nous tombera dessus." Un de ses conseillers a confirmé : "C'est un sujet sensible, même explosif. Le président préfère qu'on prenne un peu plus de temps." De ce fait, son...