Cameroun: Voies maritimes - La gestion des sédiments explorée

Allafrica - Il y'a 1 semaine  -  Voir source de l'article

Un atelier régional planche sur les chenaux, bassins portuaires et infrastructures maritimes depuis lundi, 2 décembre 2019 Douala

L'évaluation et la gestion des sédiments dans les chenaux, bassins portuaires et infrastructures maritimes sont au coeur d'un atelier régional de cinq jours lancés hier, 2 décembre 2019, Douala. Organisés par le Port autonome de Douala (Pad), l'entreprise Hydrac, l'Agence nationale de Radioprotection (Anrp) et l'Agence internationale de l'énergie atomique (Aiea, organisme du système des Nations unies), les travaux portent sur une problématique commune aux pays côtiers : le transport des sédiments. Il arrive, ainsi que le mentionnera le Dg d'Hydrac, David Ekoume, que les dépôts sédimentaires - ou limon - empêchent de grands navires d'accoster. Le port de Douala, pour ne prendre que cet exemple, est de la sorte astreint un dragage régulier de son chenal....