RDC: un manifestant anti-ONU tué par balle

Slateafrique - Il y'a 2 semaines  -  Voir source de l'article

Un manifestant a été tué par balle et cinq ont été blessés lundi Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, lors d'une nouvelle journée de protestation contre la présence des Nations unies, a rapporté un journaliste de l'AFP sur place.

En visite en RDC, le chef des opérations de la paix des Nations unies, Jean-Pierre Lacroix, a estimé que les attaques anti-ONU de ces derniers jours avaient été "planifiées, organisées et financées". Il a ajouté qu'il fallait "renforcer" le partenariat entre l'ONU et la RDC face aux groupes armés.

Le corps d'un jeune homme a été conduit par des dizaines de manifestants vers l'hôpital de Beni, où sa mort par balle a été confirmée par un responsable de la morgue.

Il a été tué " bout portant par un policier", a affirmé un des organisateurs de la manifestation, Germain Ndaliko.

"Le bilan n'est pas encore disponible", a pour sa part déclaré l'AFP le chef de la police de Beni, Jean-Félix Kazingufu.

Au moins huit manifestants ont été tués depuis le 23 novembres dans des rassemblements contre l'ONU Beni et la ville voisine de Butembo.

- Balles réelles -

Toute la matinée, la police et l'armée ont procédé des tirs de sommation balles réelles pour tenter de disperser des dizaines de jeunes qui scandaient des slogans hostiles la Mission des Nations unies au Congo (Monusco).

"Il y a eu des tirs nourris parce qu'il n'y avait pas que des manifestants ...