Algérie: plus de 300 blessés en 4 mois lors de violences en marge de matches de foot

Plus de 300 personnes, dont environ 200 policiers, ont été blessées lors de violences ayant émaillé des matches de football durant la phase aller du championnat d'Algérie entre août et fin novembre, a annoncé dimanche la police algérienne.

Environ 700 personnes ont été arrêtées sur la même période en raison de ces violences, a ajouté la police.

Depuis plusieurs années, les stades de football d'Algérie sont le théâtre de violences quasi-hebdomadaires entre supporteurs, mais aussi parfois contre les joueurs et les policiers.

Ces statistiques portent sur environ 900 matches des championnats professionnels de Ligue 1 et 2, de Division nationale amateur (3e division), des divisions régionales et départementales mais aussi de Coupe d'Algérie et de compétitions internationales.

"Nous avons enregistré 80 cas de violences seulement durant la phase aller, engendrant 316 blessés dont 215 dans les rangs de la police", a déclaré Aïssa Naïli,...