Côte d'Ivoire : le parti unifié menace la démocratie

Afrik - Le 2018-06-08  -  Voir source de l'article

Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), coalition politique au pouvoir, a été créé, le 18 mai 2005, par Alassane Ouattara, président du Rassemblement des Républicains (RDR) et Henri Konan Bédié, président du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI). Le but de cette union était de gagner la présidentielle face au président Laurent Gbagbo, ce qui a permis Ouattara de remporter le deuxième tour de la présidentielle de 2010 et de gouverner avec le PDCI. Depuis un certain temps, les deux leaders du RHDP voudraient en faire un parti politique unifié malgré des oppositions en interne, ce qui constitue une menace pour la démocratie.

Non, le parti unifié n'est pas synonyme de paix!

Les promoteurs de la fusion du RDR et du PDCI fondent leur argumentaire sur la consolidation de la paix, la constitution de la majorité nécessaire pour gouverner, et la préservation des acquis de Ouattara et de l'Houphouëtisme. En effet, la consolidation de la paix n'est nullement assujettie au succès de l'initiative du parti unifié. La Côte d'Ivoire étant une démocratie selon le préambule de la constitution du 08 novembre 2016, la consolidation de la paix repose sur le respect des institutions et de la normalité républicaine, qui ne menace ni la paix ni les acquis de la gouvernance Ouattara.

Par ailleurs, le parti unifié n'est pas une expérience nouvelle parce que le RDR est l'œuvre de frondeurs du PDCI en 1994. Avant la fondation du RDR, le parti unifié existait sous le PDCI dirigé par le président Henri Konan Bédié. La bataille de ce dernier contre Alassane Ouattara pour étouffer ses rêves d'être président a engendré de profonds désaccords ayant fait le lit des crises successives depuis le coup d'Etat du Général Robert Guéi, fils du PDCI, qui a renversé le président Bédié, le 24 décembre 1999. Le projet du parti unifié pose déj problème avec le débat de l'alternance en 2020 (le PDCI réclame du RDR la présidence de la république) et les chantages de certains de ses promoteurs font peser des menaces sur la paix et la cohésion sociale. C'est bien les partisans du RHDP qui ont canonisé feu le président Félix Houphouët Boingy (FHB) et le vénèrent comme un apôtre de la paix. Cependant, pour nombre d'Ivoiriens, il demeure un dictateur impitoyable qui a écrasé toute opposition son...