Sahara : Polisario, le Maroc fâche l'Algérie

Afrik - Le 2018-05-15  -  Voir source de l'article

Le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, a exprimé la ferme condamnation de l'Algérie, suite aux allégations du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

M.Benali Cherif a indiqué que «l'Algérie tient exprimer sa ferme condamnation et son rejet total des propos irresponsables tenus son encontre par le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération dans une interview accordée hier un hebdomadaire parisien».

«Au lieu de produire les preuves "irréfutables" qu'il prétend détenir et dont, en fait, il ne dispose pas ou, face l'incrédulité avec laquelle la communauté internationale a accueilli les allégations qu'il a lancées le 1er mai dernier, de faire résipiscence, le ministre marocain a choisi de poursuivre sur la voie de la mystification et de l'affabulation», déplore le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, affirmant que «de fait, ses accusations infondées et injustifiées sont...