Sénégal : le défenseur des droits des prisonniers arrêté

Afrik - Le 2018-05-04  -  Voir source de l'article

A Dakar,

Le président l'Association sénégalaise pour la réinsertion sociale des détenus (ASRED) a été interpellé son domicile, le mardi 1er mai 2018, par les éléments de la Section de recherches de la Gendarmerie nationale avant d'être placé en garde vue.

Son avocat a indiqué que son client est interrogé sur les sources d'information et de financement de son organisation ainsi que sur les activités de celle-ci. A travers un communiqué diffusé dans la presse le 2 mai 2018, l'administration pénitentiaire reproche l'ASRED de diffuser de fausses informations sur les mouvements d'humeur des détenus dans les prisons sénégalaises.

Le 23 avril dernier, le président de l'ASRED lançait un communiqué dont AFRIK.COM avait copie, dan lequel il annonçait un mouvement d'humeur des détenus de la maison d'arrêt et de correction de Thiès.

Dans un communiqué,...