Tunisie: Fermeture des complexes et des centres de sports

Dans une lettre ouverte adressée au chef du gouvernement, au ministre de la Jeunesse et des Sports ainsi qu'au président de l'Utica, la Chambre syndicale nationale des propriétaires, des complexes et des centres de sports privés a appelé les autorités compétentes à prendre les mesures nécessaires pour préserver un secteur mis à rude épreuve par la crise du coronavirus.

C'est un secteur où le commerce a fleuri depuis quelques années. Les complexes, les salles de sport, les terrains de football ont poussé comme des champignons, partout dans tout le pays, faisant du sport de loisir et de santé une véritable industrie. Depuis que le confinement total a été décrété au mois de mars, 1.700 établissements sportifs ont fermé leurs portes.

Etant des très petites entreprises, ces établissements traversent une crise qui risque de leur porter un coup de grâce et de mettre en péril plus de 15 mille emplois. En effet, l'absence des flux de revenus générés, en raison de la mise à l'arrêt de ces établissements, a engendré des problèmes de trésorerie, d'autant plus que les charges locatives demeurent le coût le...